Régime enregistré d’épargne-études (REEE)

SFL - REER Financement d'études postsecondaires

Le régime enregistré d'épargne-études (REEE) permet de financer les études postsecondaires d'un bénéficiaire, que ce soit votre enfant, petit-enfant, neveu, nièce ou autre.

Le gouvernement fédéral accorde une Subvention canadienne pour l'épargne-études correspondant à 20 % des cotisations versées dans un REEE pour les enfants de moins de 18 ans, jusqu'à concurrence de 500 $ par année. Cette subvention peut atteindre 1 000 $ si elle n'a pas été utilisée l’année précédente et son montant maximal est de 7 200 $ pour chaque bénéficiaire. De plus, lorsque le bénéficiaire réside au Québec à la fin de l'année, les cotisations versées à son nom donnent également droit à un crédit d'impôt (Incitatif québécois à l'épargne-études) de 10 %,

jusqu'à concurrence de 250 $ par année (500 $ si le crédit n'a pas été utilisé l'année précédente), pour un montant maximal de 3 600 $ par bénéficiaire.

Il n'y a pas de limite de cotisation annuelle à un REEE. Toutefois, pour chaque bénéficiaire, le maximum cumulatif qui peut être versé dans un REEE est de 50 000 $ à vie.

Les cotisations peuvent être versées jusqu'a la 31e année suivant celle de la création du régime, et la durée maximale d'un REEE est de 35 ans. Si le bénéficiaire est admissible au crédit d'impôt pour personnes handicapées, ces limites passent respectivement à la 35e année suivant celle où le REEE a été créé et à une durée de 40 ans. Finalement, pour les régimes familiaux, aucune cotisation n'est permise pour des bénéficiaires âgés de 31 ans ou plus.

Les cotisations à un REEE ne sont pas déductibles du revenu imposable, mais elles peuvent générer des intérêts à l'abri de l'impôt jusqu'à ce que l'enfant commence ses études postsecondaires et retire des sommes d’argent du régime.

Avantages

  • Grâce à la Subvention canadienne pour l'épargne-études, à l'Incitatif québécois à l'épargne-études et à la non-imposition des revenus générés par le régime durant la période d'accumulation, vous pouvez atteindre plus rapidement vos objectifs d'épargne.
  • Les revenus générés par le régime sont imposés au bénéficiaire au moment de ses retraits. Son taux d'imposition étant généralement moindre que le vôtre, le REEE lui permet de disposer d'un capital plus intéressant et constitue un excellent moyen de fractionner un revenu.
  • Vous pouvez identifier plus d'un bénéficiaire, ce qui facilite le transfert des sommes accumulées d'un enfant à l'autre si l'un d'eux n'entreprend pas d'études postsecondaires.